FANDOM


009

Statue de marbre représentant Héphaïstos

Héphaïstos est le fils de Zeus et d'Héra, ou selon certains, d'Héra seule. Il est le dieu de la métallurgie et du feu. Héphaïstos fait partie des douze dieux de l'Olympe. Son nom latin est Vulcain.

Naissance Modifier

Les légendes concernant la naissance d'Héphaïstos diffèrent, mais la version la plus populaire dit que lorsqu' Héphaïstos naquit, sa mère Héra le trouva si laid qu'elle le jeta du haut de l'Olympe. Héphaïstos, étant immortel, survécut, mais à partir de ce jour, il demeura infirme (il boitait). Après cela, Thétis et Eurynomé, deux nymphes, le recueillirent et l'élevèrent durant neuf ans sur l'île de Lemnos. C'est à cet endroit qu'il fonda sa première forge et créa de nombreux objets tels que des bijoux merveilleux ou des armes magiques.

Légendes Modifier

Ce sont ces magnifiques bijoux qui attirèrent l'attention d'Héra. Un jour que Thétis portait une broche conçue par Héphaïstos, la déesse lui demanda qui lui avait offert. La nymphe finit par lui avouer qu'il s'agissait de son propre fils. Pour se venger de sa mère, celui-ci fabriqua un trône d'or qu'il lui envoya. Mais lorsque la reine des dieux s'y assit, des chaînes surgirent de nulle part et l'emprisonnèrent. Les dieux firent tout leur possible mais ne purent ni la libérer ni raisonner Héphaïstos. C'est finalement Dionysos qui parvint à ramener le dieu complètement saoul sur l'Olympe, afin de délivrer Héra. Il céda et la libéra. Pour se faire pardonner, la reine des dieux lui installa une forge dans l'Olympe même. On raconte aussi que Zeus lui promis ce qu'il voulait, et qu'il demanda la main d'Aphrodite. Malgré la véhémence de celle-ci, ils se marièrent sans s'être jamais vraiment aimés.

Une autre légende existe, selon laquelle la déesse, bien que mariée à Héphaïstos, était la maîtresse d'Arès, dieu de la guerre. Les deux amants ne se voyaient que lorsque le dieu travaillait dans ses forges. Mais un jour Héphaïstos les surprit grâce à un témoignage d'Apollon. Furieux, il les emprisonna dans un filet magique que lui seul pouvait contrôler. Puis il appela les autres dieux afin qu 'ils viennent se moquer des tourtereaux. A la suite de cela Aphrodite, honteuse, s'enfuit sur l'île de Paphos en Chypre, où elle resta cachée pendant plusieurs mois.

Amours Modifier

Héphaïstos est marié à Aphrodite, la déesse de l'amour qui ne cesse de le tromper avec Arès/Mars et de multiples mortels. Un jour, Héphaïstos tomba amoureux de la Grâce Aglaé (la brillante) avec qui il eut plusieurs enfants (quatre au total).

Il a eu relativement peu d'enfants, par rapport aux autres olympiens. Entre autres, la nymphe Cabiro, mère des Cabires, Palémon, divinité marine, Cécrops, premier roi d’Athènes, Cercyon, Phillotos, Spinther et Phillamon.

Attributions Modifier

Héphaïstos est le maître du feu, c'est le dieu des forgerons et des métaux. Parmi ses ouvrages les plus connus, citons les armes magiques d'Achille et d'Enée, les flèches d'Apollon, la cuirasse d'Héraclès, le collier d'Harmonie, les chaînes de Prométhée...

Il pouvait animer ses oeuvres : avec de l'eau et de la terre, il participa à la création de Pandore, la première femme. C'est aussi Héphaïstos qui forgea l'automate Talos, un géant de bronze.

Sa forge principale se situe dans l'Etna, un volcan de Sicile. Il y travaillait avec les Cyclopes forgerons.</p>
Eruption-1

L'Etna,volcan de Sicile dans lequel se trouvait la plus grande forge d'Héphaïstos.

Attributs Modifier

Ses principaux attributs sont:

Objets : le marteau, l'enclume, la béquille, les pinces, les tenailles, un bonnet avec deux pointes (comme des oreilles d'âne).

Animaux : l'âne

Végétaux : le bouton d'or

Cultes Modifier

Le culte d'Héphaïstos était peu répandu, car le travail de la forge n'était pas très important pendant les périodes archaïque et classique. Ses principaux sanctuaires se trouvent à Lemnos, à Athènes et dans le sud de l'Italie.

À Athènes on peut citer :

  • un autel dans l'Érechthéion, à côté de l'autel de Poséidon ;
  • un grand temple sur la butte du Kolonos Agorios (petite colline qui se situait sur la place du marché) ;
  • un autel à l'Académie.

C'est principalement en automne qu'on célebrait Héphaïstos :

  • le dieu recevait un sacrifice lors de la fête des phratries, les Apatouries ;
  • il était à l'honneur de la fête des artisans, les Chalkeia, en même temps qu'Athéna.
  • les Héphaisties (festivités religieuses) lui sont spécialement consacrées. Elles comportent un lampadédromie, c'est-à-dire une course aux flambeaux qui fête le feu nouveau.

Sources Modifier

Navigation sur le Site Modifier

Les 12 dieux de l'Olympe
AphroditeApollon ●  ArèsArtémisAthénaDéméterHéphaïstosHéraHermèsDionysosPoséidonZeus