FANDOM


La Mort d'Eurydice est un tableau peint par Ary Scheffer en 1814.

Artiste Modifier

Ary Scheffer est un peintre de l'époque romantique (première moitié du XIXe siècle), d'origine néerlandaise. Installé en France, il devint l'élève de Guérin et il se lia avec les peintres en vogue , notamment Géricault et Delacroix.

Ary Scheffer a réalisé ce tableau alors qu'il avait 19 ans. Il représente, à gauche, Orphée, agenouillé, torse nu, portant une toge rouge, et au centre, Eurydice, vêtue d'une robe blanche, qui repose, allongée, dans les bras d'Orphée.

Mythe Modifier

Orphée est un héros légendaire de la mythologie grecque, fils du roi de Thrace Oeagre et de la muse Calliope . Il est le poète et le musicien le plus célèbre qui ait jamais vécu : Apollon lui fit don d'une lyre et les Muses lui apprirent à en jouer ; non seulement il attendrissait les bêtes féroces, mais il charmait aussi les arbres, les pierres et les rochers par sa musique au point que ces derniers se déplaçaient pour le suivre. Il forma tous les grands musiciens de la mythologie : Musée, Eumolpe et Linos. Il fut comblé de dons multiples par Apollon, et on raconte qu'il rajouta deux cordes à la traditionnelle lyre à sept cordes que lui donna le dieu, en hommage aux neuf muses protectrices des arts et des lettres dont sa mère faisait partie. Héros voyageur, il participa à l'expédition des Argonautes et sa musique les aida à vaincre de nombreuses difficultés.

Orphée tomba amoureux de la nymphe Eurydice et l'épousa. Elle était aussi jolie que ses chansons et, pendant quelques temps, ils vécurent très heureux. Mais un jour, Orphée dut s'absenter et Eurydice resta seule. Elle sortit et rencontra Aristée qui était secrètement amoureux d'elle et qui la pourchassa. En s'enfuyant, elle se fit mordre par un serpent au mollet, qui lui ôta la vie. Aussi, après une longue marche, il décida de descendre sous terre, dans le monde inférieur. Le dieu Hadès et sa femme Perséphone gouvernaient le royaume des morts. Perséphone autorisa Orphée à amener Eurydice à la lumière sans se retourner. Il fit donc le chemin inverse accompagné d’Eurydice qui le suivait. Mais il se retourna au dernier moment, car il crut qu’Eurydice ne le suivait plus ou pour vérifier qu'elle le suivait bien. Elle disparut alors à tout jamais en lui faisant un geste d’adieu.

Etude du tableau

Ce tableau représente Orphée qui tient Eurydice lorsqu'elle succombe à la morsure d'un serpent. Il la tient dans ses bras. Il a la main gauche sur le visage, on peut penser qu’il pleure. La lumière vient de la droite du tableau afin qu’Eurydice soit entièrement dans la lumière, ce qui contraste avec Orphée qui lui est dans l’ombre d’Eurydice. Ceci permet de montrer la tristesse d’Orphée. Le paysage en arrière-plan est brumeux et indique ainsi la confusion présente dans l’esprit d’Orphée. Eurydice est habillée d’une tunique blanche symbolisant le mariage futur et la pureté de la femme. Nous pouvons apercevoir qu’Orphée est en train d’installer un voile noir sur Eurydice, qui symbolise la mort. Il s’apprête sûrement à lui construire une sépulture dans laquelle il souhaite qu’elle repose.

Sources Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.