FANDOM


Mort de Jules César est un tableau peint par Vincenzo Camuccini.

Contexte historique Modifier

Contexte historique Modifier

Jules César naît à Rome en 100 avant J.-C et meurt assassiné par une conjuration de sénateurs en 44 avant J.-C., aux Ides de Mars. Son destin est particulièrement exceptionnel, puisque César fut à la fois général ayant écrasé toute sorte d'opposition, homme politique hors pair, le tout doublé d'une qualité d'écrivain.

La mort d'un tyran Modifier

César gouverne son empire dans un intérêt général. A son arrivée au pouvoir il élimine tous ses anciens ennemis, aussi bien des hommes politiques que d’anciennes querelles. Il n'hésite pas à favoriser le retour des exilés politiques des régimes précédents et leur confie d'ailleurs de hautes charges administratives. Par la suite, ayant acquis la confiance du peuple il décide d'entreprendre des réformes comme l'entrée au sénat de citoyens non originaires de la cité, comme les Espagnols et les Gaulois. Le Sénat était jusqu'alors accessible par les citoyens d'origine romaine. Il entreprend aussi la modification du calendrier et décide de conquérir de nouveaux territoires en envoyant des vétérans sur des terres qu'il obtient par la force et il les oblige à les garder pendant une durée de vingt ans, avec la condition de ne pas les perdre, mais au contraire de les agrandir et enrichir.

Malgré de telles actions novatrices, ses anciennes querelles politiques et ennemies ont un intérêt commun : renverser Jules César. Même ses propres partisans comprennent qu’il a pour but d'être le maître absolu. Un complot se forme alors visant à l'assassiner, conjuration comportant pas moins de 25 sénateurs ayant obtenu l'accord de leurs pairs, ainsi que d’autres hommes politiques et des partisans de César. Brutus, neveu de Caton et Cassius, ainsi que les hommes qui complotaient contre lui décidèrent d'agir à Rome, lieu où la garde de César restait en retrait parce que, pensait-on, dans la ville de Rome, César ne pouvait qu'être aimé par son peuple... Mais cet assassinat n'est pas qu'un vulgaire règlement de compte envers César ; il vise aussi à restaurer la république oligarchique.

Les Ides de Mars venues (15 mars de l'an 44 av. J-C), ce complot arrive à son terme. Malgré de mauvais présages de Spurina, l'haruspice de César, et de sa femme qui, durant la nuit précédant le meurtre, fit un cauchemar dans lequel elle vit le faîte de leur maison s'écrouler et son époux se retrouver roué de coups dans ses bras, César décida tout de même de se rendre au sénat ... Les sénateurs et autres hommes de lois lui assénèrent des coups violents. Avant de quitter le monde des vivants, César vit que l'un de ses assassins était Brutus, qu’il aimait comme un fils. Il lança alors en grec "Kai su teknon" traduit en latin par « Tu quoque, mi fili », "Toi aussi, mon fils".

Son corps fut incinéré selon la tradition aux Champs de Mars.

Pour conclure, César était considéré comme un tyran ce qui lui valut la vie. Son successeur fut Octave, il l'avait désigné sur son testament. Il garda le nom de Caesar comme son père adoptif.

De nos jours, César[1] reste un nom et un homme célèbre.

Description de l'oeuvre Modifier

A développer

Sources Modifier

http://lewebpedagogique.com/histoireauroussay/2009/03/15/mort-de-cesar-15-mars-4

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jules_César

http://www.histoire-en-ligne.com/spip.php?article134

http://agora.qc.ca/dossiers/Jules_Cesar

Notes Modifier

  1. "Kaiser" en allemand et "tzar" en russe sont tirés de son nom .

Il faut citer la date de réalisation du tableau et les dimensions ainsi que l'emplacement

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard