FANDOM


Olympie et ses monuments01:04

Olympie et ses monuments

Olympie carte

Olympie est une ville chargée d’histoire. En effet, cette ville située au pied du mont Kronion dans une vallée du nord-ouest du Péloponnèse est habitée dès la préhistoire. Le nom d'Olympie lui vient de celui de la montagne sacrée de l'Olympe, résidence de Zeus. Le sanctuaire d'Olympie a joui d'une très grande célébrité au VIIIe siècle av. J.-C., avec les jeux panhelléniques qui s'y déroulaient tous les cinq ans.

Son histoire

Dans cette zone peuplée de très longue date, les lieux de culte se succédèrent au cours de toute la période grecque : ceux de Kronos et de Gaia, deux divinités chthoniennes, de Pélops, le héros qui laissa son nom au Péloponnèse, ou encore d'Hippodamie.

Olympie devint un lieu de culte de Zeus dès le Xe siècle av. J. C. L'Altis ( bois sacré dans le Péloponnèse) renferme les ruines de deux principaux temples : celui d'Héra et celui de Zeus. Olympie était un sanctuaire, et non une ville, uniquement habité par le personnel des temples et les prêtres du culte. Le sanctuaire contenait l'une des plus importantes concentrations de chefs-d'œuvre du monde méditerranéen antique. Beaucoup d'entre eux ont disparu, comme le Zeus d'Olympie, statue de culte en or et en ivoire (chryséléphantine), mais d'autres pièces importantes nous sont parvenues tel que l'Hermès de Praxitèle, retrouvé avec sa base dans le temple d'Héra.

Au cours des nombreuses batailles, le sanctuaire d'Olympie dépendit des Arcadiens (cité de Pise) et des Eléens. Une petite communauté chrétienne s'installa ensuite sur le site. Mais des tremblements de terre contribuèrent à la ruine définitive du site.

Ses monumentsModifier

=Modifier

Le temple de Zeus à Olympie

===

Il fut érigé entre 470 et 456 avant J.-C. Le temple était de style dorique. Il mesurait 64,2 mètres de long et 24,6 mètres de large, et possédait 78 colonnes. Il fut construit par Libon d'Elide avec du calcaire local et recouvert de stuc blanc. Seul le toit et quelques décors étaient de marbre. Il fut uniquement dédié à Zeus, avec la présence de sa statue monumentale fabriquée dans l'atelier de Phidias.

=Modifier

Le temple d'Héra

===

Il fut construit dès 650 avant J.-C. et est probablement le dernier édifice de style dorique connu. Dans ce temple se trouvait à l'est l'autel d'Héra, la statue de l'Hermès de Praxitèle, découverte en 1877, ainsi que la table sur laquelle on déposait les couronnes préparées pour les vainqueurs des jeux.

=Modifier

Le Philippéion

===

Il fut érigé sur l'ordre de Philippe II de Macédoine, après sa victoire à la Bataille de Chéronée (338 avant J.-C.). C'était un bâtiment rond qui abritait des statues chryséléphantines, oeuvres de Léocharès, le représentant ainsi que son épouse. Ce bâtiment de style corinthien est le seul dans l'Atlis à être dédié à un mortel.

L'atelier de Phidias.

Ce bâtiment qui porte ce nom fut construit à l'origine pour la fabrication de la statue colossale de Zeus, chef d'oeuvre du sculpteur. On a retrouvé autour de nombreux objets ayant servi à l'activité du sculpteur : outils, moules, ornements divers. L'édifice fut réaménagé au cours du temps et transformé même à une époque en basilique.

Le Léonidaion

Il se situe à l'extérieur de l'Atlis. Il fut construit en 330 avant J.-C.. De forme rectangulaire, il était composé d'une cour centrale à colonnade dorique. A l'extérieur, le bâtiment était entouré d'une colonnade ionique. La cour centrale fut aménagée par la suite en jardin avec bassins d'agrément.

Le portique d'Echo.

Il fut construit dans la seconde moitié du IVe siècle avant J.-C. pour séparer l'Altis du Stade. Il comprenait une colonnade corinthienne sur la façade, une colonnade dorique à l'intérieur et une série de chambres dans la partie postérieure.

Le mur de fond du portique était percé de portes qui le faisaient communiquer avec un second portique reliant les deux chemins qui conduisaient au stade et à l'hippodrome.

Les jeux olympiquesModifier

De nombreuses légendes entourent l'origine des Jeux olympiques antiques. L'une raconte qu'Héraclès construisit le stade olympique ainsi que les bâtiments alentours en l'honneur de son père Zeus, après avoir accompli ses douze travaux.  </span>

Les premiers Jeux olympiques prirent place en 776 av. J.-C. sur l'initiative d'Iphitos, roi d'Élide. Le programme des compétitions comprend des épreuves hippiques (chars à deux ou quatre chevaux) et des épreuves athlétiques dites de gymnastique (course à pied sur plusieurs distances, lancer du disque, saut en longueur, lancer du javelot, pentathlon (disque, longueur, javelot, course et lutte) pugilat et pancrace. Coroebos ouvre le palmarès olympique officiel en remportant la course pédestre du stade en 776 av. J.-C. À partir de la septième olympiade (752 av. J.-C.), le champion olympique reçoit une couronne d’olivier sauvage, une branche de palmier et un ruban de laine rouge appelé la tænia. Le Messénien Daikles est le premier champion olympique honoré ainsi. Réservés d'abord aux seuls citoyens grecs masculins et riches, les Jeux génèrent une "trêve olympique". Cette dernière n'arrête pas les conflits, mais autorise les athlètes et spectateurs à traverser librement des zones de guerre sans être inquiétés. La portée d'un titre olympique est considérable. Les champions sont d'authentiques héros populaires et sont couverts de cadeaux et d'honneurs à leur retour dans leur cité. </span>


Allumage torche

Allumage de la torche olympique au temple d'Héra, Olympie.

Suite à l'invasion romaine, les Jeux s'ouvrent aux non-Grecs. Le prestige des Jeux est tel que plusieurs empereurs y prennent part. Cependant, sur les conseils de l'évêque de Milan (Ambroise), l'empereur Théodose Ier interdit les Jeux en 393-394 en raison de leur caractère païent  </span></span>

On peut noter que la flamme olympique des Jeux modernes est allumée sur les ruines du Temple d'Héra à Olympie


Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard