FANDOM


Sappho 1

La vie de Sappho/ Sapho Modifier


Sappho, « la pure au doux sourire », est une poétesse grecque de l'Antiquité qui a vécu au septième siècle et sixième siècle avant Jésus-Christ à Mytilène sur l’île de Lesbos. Elle est née de l'union de Scamadronymus et de Cléis, d'où le nom qu'elle donna à sa fille. Sappho avait trois frères Erigyios, Larichos et Charaxos. Dans trois de ces poèmes, elle leur adressent de vives reproches. Elle était issue d'une famille aristocrate, qui possédait de nombreuses terres. Sappho aurait été mariée à Kerkolas, de qui elle eu sa fille Cléis. Selon les traditions racontées par Ovide, elle serait tombé amoureuse de Phaon, un batelier, et lui aurait accordé la faveur de traverser les mers en toute sécurité, de posséder la jeunesse et la beauté éternelle, sans rien en retour. Après avoir vécu un amour fou avec le jeune homme réputé pour sa beauté, elle aurait été rejeté par ce dernier. Elle se serait alors jetée à la mer du haut du rocher de Leucade. De là vient la légende du saut de Leucade, pour guérir des maux d'amours. Si on ne mourrait pas, on était définitivement guéri de ce mal. Selon la mythologie, Sappho y aurait péri suite à son aventure amoureuse avec Phaon. ======

Sappho a fondé à Mytilène une confrérie religieuse où elle apprenait aux jeunes filles issues de familles nobles la danse, le chant, le jeu de la lyre et la lecture des poèmes. Sappho était associée à l'homosexualité, d'où les termes d' « amours saphiques » donné aux amours homosexuels féminins et « lesbien » tiré du nom de son île natale, Lesbos. Sur cette île, on trouvait l'expression la plus marquée de l'homosexualité féminine car les femmes y étaient beaucoup plus libres qu 'en Grèce continentale.

======
Renée Vivien publie en 1903 son cinquième ouvrage intitulé Sapho, qui est en fait une nouvelle traduction avec le texte grec. Il s'agit en fait d’adaptations, de développements des fragments retrouvés de l’œuvre de Sappho. Dans un de ses poèmes, Renée Vivien désigne Sappho comme « la pure au doux sourire ». Leucade est une des île Ioniennes de Grèce longtemps appelé Sainte-Maure. C'est de cette île que naquit la légende du saut de Leucade expliqué ci-dessus. ======

L’œuvre de Sappho
Modifier


L’œuvre de Sappho était très appréciée, notamment par les autres auteurs et savants de l'Antiquité, comme Alcée (poète issu de Mytilène), Aristophane (poète comique grec) et Aristarque de Samothrace ( grammairien et philosophe, grec, il fut le pionnier de l'étude rigoureuse des textes homériques) ayant collecté et diffusé les poèmes de Sappho. Ses nombreux poèmes datent de 630 à 570 avant Jésus-Christ. Elle était LA référence en poésie de l'Antiquité, on  la nommait « la poétesse » en opposition à Homère, « le poète ». Cependant, un seul de ses poème a été retrouvé dans son intégralité,  L'Hymne à Aphrodite. Tous les autres poèmes nous sont parvenus sous forme de fragments, écrit sur des papyrus dans le dialecte éolien, souvent limités à un vers voire un mot : ils auraient été principalement brûlés à Rome sur la place Saint-Pierre. Certains chercheurs prétendent que ces œuvres originales seraient conservées dans les archives secrètes du Vatican. D'autre part, les fragments retrouvés sont emplis de lyrisme (il étaient entre autre récités sous la douce mélodie  d'une lyre) : épithalames (chants nuptiaux), élégies et épigrammes écris de sa plume traitent principalement de la passion amoureuse faisant de Sappho la prêtresse d'Aphrodite, déesse de l'amour et de la sexualité.  En effet, ses  poèmes offrant un rythme nouveau avec des strophes satiriques (3 vers et 1 vers adonique très court) sont tous adressés à des jeunes filles, et font preuve d'une passion brûlante et sensuelle. Ses vers dissertent enfin  de  la beauté, de la nature, sources de calme et d'harmonie mais traitent aussi de la mort. ======

Modifier

Citations de Sappho Modifier

De nombreux fragments de ses poèmes nous sont parvenus. Voici quelques unes de ses plus belles citations :

« Si la mort était un bien, les dieux ne serait pas immortels. » Grèce, fragments, VII ème avant J-C.

« Oui c'est mal de mourir, car si ce n'eut pas été un malheur, les dieux seraient morts eux mêmes. » Extrait de fragments divers.

Les deux citations ci-dessus signifient exactement la même chose mais proviennent de deux traductions différentes.

« Quand la colère emplit ton vœux, ne laisse pas ta langue aboyer en vain. »

« Dans la colère rien ne convient mieux que le silence. » Fragments divers.

« Pour moi, la plus belle des choses, c'est de voir quelqu'un aimer quelqu'un. »

« Rien n'est plus beau pour moi que le cœur de l'aimée. »

« La persuasion est fille d'Aphrodite. »

Sitographie Modifier

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sappho

http://mensekhar.over-blog.com/article-sappho-dans-la-mythologie-grecque-60557348.html

http://grecs.over-blog.net/article-sapho-71434972.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sapho,_Phaon_et_l%27Amour

http://lezinterim.forumactif.com/la_vie_de_sappho-h10.htm

http://www.cosmovisions.com/Sappho.htm

http://www.artamene.org/encyclopedie.php?Sapho

http://www.cave-a-poemes.org/page.php?id=552

http://www.projethomere.com/travaux/auteurs_classiques/Sappho/sappho.htm

http://classicpersuasion.org/pw/sappho/

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard