Fandom

Wiki Lettres Antiques

Suétone

248pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager
Suétone, en latin Caius Suetonius Tranquillus, est un polygraphe et un érudit romain ayant vécu entre le Ier et le IIème siècle, principalement connu pour son oeuvre La Vie des douze Césars, qui comprend les biographies de Jules César à Domitien.
AVT2 Suetone 3078.jpg

Buste de Suétone


Suétone, un homme. Modifier

Nous connaissons relativement peu de choses de la vie de Suétone. Il est cependant possible, grâce à deux ou trois passages de ses ouvrages, quelques lettres de Pline le Jeune, une mention du pseudo- Spartien dans la Vie d'Hadrien, et une phrase de Joannes Laurentius Lydus (écrivain byzantin du VIè siècle), de reconstituer sa biographie.

Nous ignorons la date et le lieu exact de sa naissance. Toutefois, une indication contenue dans la Vie de Néron, selon laquelle, vingt ans après la mort de cet empereur, Suétone aurait été adolescent, permet de supposer qu'il naquit durant le règne de Vespasien, c'est à dire entre 69 et 79 ap. J-C, probablement vers 75.

Son père fut tribun dans la treizième légion et faisait donc partie de l'ordre équestre.

Plus tard, Suétone obtint, grâce à son ami et protecteur Pline le Jeune, un poste d'archiviste dans l'administration de Trajan et y fit carrière. Ayant renoncé à servir dans l'armée, Suétone exerça la profession d'avocat.  Sous Hadrien, grâce au soutien d'un autre protecteur, Septicius Clarus, Suétone devint secrétaire ab epistoli, responsable de toute la correspondance des bureaux impériaux, ce qui lui donna un accès privilégié à de nombreuses informations confidentielles. Par ailleurs, un passage de Spartien laisse croire qu'il s'était attiré les faveurs, ou les défaveurs, de l'impératrice Sabina,  lesquelles lui firent encourir la disgrâce en 422 (même s'il est plus probable que sa cause fût une intrigue de cour). Il vécut dès lors dans la retraite et se consacra tout entier à ses travaux de grammaire, de littérature et d'histoire.

Suétone, un auteur. Modifier

Si l'on en croit la longue liste d'ouvrages que la Souda et certains auteurs lui attribuent, Suétone fut un écrivain très fécond. Parmi cette liste figurent des études de moeurs sur les jeux d'enfants chez les Grecs, sur les spectacles chez les Romains ou encore un traité des Institutions et des moeurs romaines. Seuls quelques-uns de ces titres nous sont parvenus, et l'histoire n'a retenu de l'oeuvre de Suétone que le De viris illustribus, une série de courtes biographies des figures littéraires romaines les plus célèbres, et ses Vies des douze Césars, biographies beaucoup plus élaborées des empereurs romains, de Jules César à Domitien. Sa réputation est essentiellement fondée sur ce dernier ouvrage qui marque un tournant dans l'historiographie latine. Le texte de chaque biographie est articulé selon le schéma suivant : description des origines familiales, la carrière avant l'ascension au pouvoir, ses actions publiques, sa vie privée, son apparence physique et les derniers jours de l'empereur. Suétone porta peu d'intérêt à l'histoire et à l'administration de l'empire. En tant que secrétaire intime d'Hadrien, il put puiser dans les sources contemporaines, il avait en effet accès aux procès-verbaux des séances du Sénat, de même qu'aux sénatus-consultes. Il cite à plusieurs reprises des lettres et des testaments d'empereurs. Mais Suétone, et c'est le principal reproche qu'on lui adresse, son plus grand mérite selon d'autres, alimente surtout ses textes de la chronique politique et scandaleuse à Rome. Il aurait recueilli en fréquentant la société de Pline le Jeune, nombre d'anecdotes et d'histoires colportées par la rumeur, dont l'authenticité est souvent douteuse, mais qu'il n'a certainement pas inventées et qui donnent une idée assez fidèle de ce qui se disait au sujet des empereurs à son époque. On a dit que, pour écrire son livre, Suétone avait écouté aux portes et qu'il avait souvent mal entendu ce que l'on disait. Cela est fort possible; néanmoins, après Tacite et Dion Cassius, ses Vies des Césars nous donnent sur le premier siècle de l'empire des renseignements précieux, qui ne se rencontrent nulle part ailleurs.

Sources.Modifier

http://fr.wikipedia.org/wiki/Su%C3%A9tone

http://www.evene.fr/celebre/biographie/suetone-2298.php

http://www.cosmovisions.com/Suetone.htm

http://www.universalis.fr/encyclopedie/suetone/

http://agora.qc.ca/Dossiers/Suetone

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard