FANDOM


VénusModifier

418px-Birth of Venus detail.jpg

La Naissance de Vénus - Botticelli (détail)


Dans la mythologie romaine, Vénus (Aphrodite en grec) est la déesse de l'amour, de la séduction, et de la beauté.

Les Romains lui dédiaient le mois d'Avril, époque où toute la nature et le renouveau de l'amour se manifestent.

OriginesModifier

Vénus, avant d'être assimilée à Aphrodite à partir du IIe siecle avant J.-C., était une divinité italique de peu d'importance. A l'origine, elle protégeait les potagers, assurant la fécondation des fleurs et la maturation des plantes. Elle prit alors les caractères, les légendes et les attributs d'Aphrodite.

NaissanceModifier

Il existe plusieurs légendes quant à sa naissance, mais la plus répandue est celle selon laquelle Vénus serait née de l'écume des vagues près de l'île de Chypre, dans une perle de nacre.


800px-Birth of Venus Botticelli.jpg

La Naissance de Vénus, Boticelli, 1485

Famille Modifier

D'après Homère, elle serait la fille de Jupiter et de Dioné, l'une des filles de l'océan. Son mari est Vulcain, mais elle a eu de nombreux amants. Le principal était Mars, mais elle a également eu des liaisons avec Mercure, Bacchus, Neptune, ainsi qu'avec de nombreux mortels. De ces aventures sont nés plusieurs enfants comme Hermaphrodite, Priape, Hyménaïos, Rhodos, Enée...



Vénus et Mars

Vénus fut un jour humiliée devant les dieux, alors qu'elle se trouvait avec Mars. En effet, lors de leurs incartades, ils avaient pour habitude de poster le jeune Alectryon devant la porte. Celui-ci devait les avertir de l'arrivée d'Hélios, le soleil qui voit tout, afin qu'il ne puisse pas rapporter les infidélités de Vénus à son époux, Vulcain.

Venus Mars.jpg

Mars et Venus pris dans le filet de Vulcain, Maerten Van Heemskerk

Modifier

Malheureusement, un matin, Alectryon ne remplit pas sa mission et Vulcain, mis au courant par Hélios, surprit les deux amants. Humiliés, il les enferma dans un filet dont lui seul pouvait les libérer, et les exposa au regard de tous les Immortels, à l'exception des déesses, qui ne voulurent pas désobliger Vénus encore plus. Comme Mars ne voulut pas payer l'amende imposée par les dieux, c'est Neptune qui la paya. Honteuse, Vénus se réfugia sur l'île de Chypre et Mars s'en alla en Thrace, non sans avoir transformé Alectryon en coq pour le punir, le condamnant à chanter l'arrivée du soleil chaque matin.

Culte antiqueModifier

Différents temples ont été consacrés à Vénus. Le premier fut bâti en 293 av. J.-C. dans le Latium, et consacré à Vénus Verticordia, protectrice de la chasteté féminine. En 215 av. J.-C., sur ordre du dicateur Fabius Maximus, un temple dédié à Vénus Erycine fut construit sur le Capitole. Vénus Génitrice fut introduite par César en tant que déesse de la maternité et du foyer et Pompée fit ériger un temple en l'honneur de Vénus Victorieuse. On lui éleva également des temples sur l'île de Chypre, par exemple à Paphos, à Amathonte, sur l'île de Cythère...


Les vengeances de VénusModifier

Vénus ne se venge que sur les femmes, la plupart du temps par jalousie. Elle les punit lorsqu'elles la servent mal ou refusent de l'honorer. Elle leur lance la foudre amoureuse qui les conduit souvent à un destin tragique.

Ainsi , dans Phèdre, Racine montre comment Phèdre, qui a subi la foudre amoureuse, est tombée sous le charme d'Hippolyte. Ayant avoué son amour pour lui, elle déclenche la machine infernale. A la fin tous deux meurent.</span></span>

Vénus et la pomme de la discorde

La déesse de la discorde, qui n'avait pas été invitée au repas de noces de Pelée et Thétis, décida de se venger.

Ainsi, au cours du repas, elle lança sur la table une pomme d'or provenant du jardin des Hespérides, sur laquelle était inscrit : "A la plus belle". A la vue de cette pomme, Junon, Minerve et Vénus se disputèrent le titre de "plus belle des déesses".

Comme Zeus, à qui revenait ce choix, craignait de s'attirer les foudres des déesses, il décida de laisser Pâris décider. Minerve lui promit la réussite, Junon la richesse et Vénus l'amour de la plus belle des femmes, Hélène. Pâris désigna alors Aphrodite, et enleva Hélène, ce qui déclencha la guerre de Troie.

Aujourd'hui encore, on parle de "pomme de la discorde" pour désigner le sujet d'un conflit.

Sources :

Joël Schmidt - Dictionnaire de la mythologie grecque et latine - Larousse

http://www.dicoperso.com/term/adaeaeb1acabac5f,,xhtml

http://fr.wikipedia.org/wiki/V%C3%A9nus_(mythologie)

http://mythologica.fr/grec/ares.htm

http://www.linternaute.com/expression/langue-francaise/84/la-pomme-de-discorde/

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard