FANDOM


Vercingétorix est un roi arverne et le fils du chef gaulois du peuple des Arvernes, Celtillos.

Vercingétorix "le grand roi des guerriers" Modifier

Qui était cet homme que certains considèrent comme l'allégorie de la victoire romaine face aux Gaulois ?

CONTEXTE FAMILIAL Modifier

Vercingétorix est né aux alentours de 72 avant Jésus Christ en pays Arverne et est mort assassiné à Rome, en 46 avant JC,il était alors âgé de 26 ans. Son père, Celtill chef de la tribu des Arvernes, fut condamné à mort par les autres clans gaulois, pour avoir tenté de restaurer à son profit la royauté.

SON ASCENSION SOCIALE Modifier

Après son instruction à l'école des Druides , en - 53, Vercingétorix alors âgé d'une trentaine d'année, devient chef du clan Arverne. A l'annonce de l'approche imminente de l'armée de Jules César, les chefs gaulois décident de se réunir. La rencontre a lieu en forêt carnute. Le soulèvement général est décidé. Vercingétorix est désigné chef des Gaulois, il décide alors de rassembler en une seule et même armé les différents villages et d'unifier la Gaule, afin de repousser les forces ennemies.

LA DEFAITE DE VERCINGETORIX Modifier

Après plusieurs batailles, en juillet 52, la cavalerie gauloise commet une erreur fatale. En effet après le repli de César et son armée, les gaulois ne résistent pas à l'envie de poursuivre les envahisseurs. César se sentant menacé commande aux Romains de se mettre en formation de défense. Les Gaulois écrasés par cette armée en déroute s'enferment eux même dans Alésia espérant y trouver refuge. Mais, Alésia n'étant pas préparée à accueillir autant d'hommes, la famine s'installe. Vercingétorix tente une dernière fois,de sortir sans y parvenir et décide de se rendre à César après 6 semaines de siège. Il meurt assassiné dans son cachot de la prison de la Mamertine.

ETUDE DE TABLEAU Modifier

Tableau vésingétauriqussse

Cette huile sur toile de Lionel Ryer 1899, Musée Crozatier de Puy en Velay représente Vercingétorix jettant ses armes aux pieds de César.

Cette oeuvre présente beaucoup de contraste pour marquer les deux armée : celle de César à droite et celle de Vercingétorix toutes deux séparées par une lance surmontée du symbole des romains, l'aigle.

De plus les couleurs utilisée, le rouge pour la tenue de César et les teintes plus blanches pour celle de Vercingétorix accentuent cette séparation.

Voir aussi Vercingétorix jette ses armes au pieds de César

Sources Modifier